Lorsque l’on souhaite qualifier un procédé de fabrication, une des principales étapes de qualification est le calcul de la capabilité du procédé en question.

Qu’est-ce que la capabilité d’un procédé ?

La capabilité d’un procédé peut se résumer en sa capacité à produire des pièces bonnes à l’intérieur d’un intervalle de tolérance. La capabilité du procédé compare donc l’intervalle de tolérance à la dispersion du procédé.

Dispersion du procédé : Intervalle dans lequelle on retrouve 99.7% des pièces fabriquées.

Le calcul de la capabilité se fait donc en utilisant la formule suivante :

\(Cp=\frac{Intervalle\,de\,Tolérance}{Dispersion}\)

En remarquant que, dans le cas d’un procédé ayant une fonction de distribution Gaussienne, la dispersion du procédé se calcule par : Dispersion = 6*Ecart type, on résume souvent le calcul de la capabilité par :

\(Cp=\frac{Intervalle\,de\,Tolérance}{6*\sigma}\)

PS : Cp = Capabilité du Procédé

Cp, Pp une notion de temporalité

La formule précédente pourrait être la seule à utiliser si on ne prenait pas en compte la notion de temps dans le procédé. En effet,  plus le temps pendant lequel les pièces ont été produites sera long plus la dispersion de ces pièces sera importante.

Lorsque l’on parle de capabilité, on comprend généralement deux temporalités :

Court terme : Dans une temporalité Court Terme le procédé n’a pas le temps de varier. Il n’y a eu ni changement de série, ni changement de lot matière, ni modification des paramètres machine. En général la notion de Court Terme dure de quelques minutes à quelques heures.

Lorsque l’on calcule la capabilité à partir de la dispersion de pièces issues d’une production Court Terme on appelle cette capabilité Cp.

\(Cp=\frac{Intervalle\,de\,Tolérance}{6*\sigma}\)

Cette capabilité représente la capacité de la machine à produire des pièces bonnes sur une courte période de temps. On souhaite en général que cette capabilité soit supérieure à 2, c’est-à-dire une dispersion deux fois plus petite que l’intervalle de tolérance.

Long terme : Dans une temporalité Long Terme les variations du procédé sont représentatives des variations complètes du procédé. Le procédé a subit des changements de séries, des changements de lots etc… La notion de long terme va généralement de quelques semaines à quelques mois.

Lorsque l’on calcule la capabilité à partir de la dispersion de pièces issues d’une production Long Terme on appelle cette capabilité Pp.

\(Pp=\frac{Intervalle\,de\,Tolérance}{6*\sigma}\)

Pp = Performance du Procédé

Cette capabilité représente la capacité du producteur à régler et à suivre la performance de la machine. En effet, il ne suffit pas d’avoir une bonne machine pour produire des pièces bonnes, il faut aussi savoir la piloter au cours du temps.

Cette notion de performance long terme est souvent négligée dans les étapes de qualification d’une machine car on se concentre plus sur le court terme. Pourtant, le pilotage est aussi important que la performance intrinsèque de la machine.