Notion d’alias

On appelle alias entre deux facteurs le fait que les facteurs aient le même niveau pour l’ensemble des expériences du plan d’expérience.

Par exemple supposons que l’on ait réalisé le plan d’expérience suivant :

A B Y
1 1 5
1 1 5
2 2 10
2 2 10

Les facteurs A et B varient en même temps, il n’est donc pas possible de différencier le facteur A du facteur B ni de dire lequel des deux provoque la variation du Y de 5 à 10 lorsqu’il passe de 1 à 2.

On dira que ces deux facteurs sont alias.

Evidemment, lorsque l’on construit un plan d’expérience, on choisit soigneusement ses essais de manière à ce qu’aucun facteur ne soit alias d’un autre facteur. Toutefois, il est possible qu’un facteur soit alias avec une interaction. Prenons l’exemple suivant :

Alias 1

Dans cet exemple, nous avons construit un plan à trois facteurs en utilisant la table L4. On observe dans le tableau des alias :

  • Le facteur a est alias avec l’interaction b*c
  • Le facteur b est alias avec l’interaction a*c
  • Le facteur c est alias avec l’interaction a*b

De la même manière que si deux facteurs sont alias, il ne sera pas possible de dire à la fin du plan d’expérience si l’effet constaté est dû au facteur a, à l’interaction b*c ou à la somme des deux. On supposera donc que l’interaction b*c est nulle, mais cela restera à vérifier expérimentalement.

Pour éviter ce type de problématique, on choisit en général des plans d’expérience dans lequel aucun facteur n’est alias avec une interaction. Dans l’exemple précédent nous aurions pu choisir un plan L8 dont aucun des facteurs n’est alias avec une interaction.

Alias 2