Carte de contrôle

Pour accéder aux cartes de contrôle, ouvrez « statistique descriptive/détail » et cliquez sur « carte »

Exemple Ellistat carte de controle

Maitriser un process signifie maitriser les variations de ce process au court du temps. En effet, au cours de l’utilisation de ce process, de nombreux facteurs vont modifier son état (usure des outils, modification de la matière, changement d’opérateur etc…). Cela va forcément avoir un impact sur le centrage et la variabilité du procédé. C’est pour cette raison d’ailleurs que l’on règle le process en début de production pour être le plus proche possible de la cible.

Pour nous permettre de régler une machine au juste nécessaire, on utilise les cartes de contrôle. La carte de contrôle est un outil qui permet de suivre l’évolution d’un process au court du temps et de réagir si une déviation du centrage ou de la dispersion est détectée.

Lorsque l’on règle un process, il y a deux pièges à éviter :

  • Le surréglage : le surréglage intervient lorsque l’on règle trop souvent le process. En effet, vouloir centrer le procédé ne signifie pas pour autant que toutes les pièces doivent être sur la cible : les pièces ne seront jamais toutes centrées, dû à la dispersion du process.
  • La dérive du procédé : le process que l’on pilote va dériver au cours du temps à cause de mutltiples facteurs spéciaux (usure des outils, changement d’opérateur, intervention sur le procédé…), il faut être capable de recentrer le procédé si une dérive est détectée.